La Voix en action > La Construction dynamique du discours


  Le Parcours intonatif, "la musique des mots"

La construction d’un discours doit se faire en tension détente, sur le principe d’une phrase musicale, il dépend étroitement du parcours intonatif. L’intonation constitue ce que nous pouvons nommer le parcours musical de la voix. Dans une véritable  «musique des mots» la voix évolue dans les aigus et les graves, pour ne pas être monotone littéralement mono tono, sur une seule hauteur de note, l’orateur doit moduler la fréquence de la voix dans un parcours que l’on nomme intonatif. Toutes les fois que la voix reste en suspension sur une note plus aiguë, l’auditoire reste suspendu à ce qui va suivre, à la fin du développement d’une idée, la voir retombe.  Un peu sur le modèle d’une phrase musicale qui elle-même se déplace en tension détente sous la forme d’un delta, de la tonique à la dominante pour revenir sur la tonique en fin de phrase.


Le grand combat Michaud

Exemple étudiante Parcours intonatif 5 octobre