La Voix en action > La Construction dynamique du discours


  Le Découpage sémantique

Tout l’art du bon orateur réside dans le technique de savoir découper correctement son propos en unités de sens suffisamment claires afin que son auditoire puisse le suivre ; d’où l’importance des césures, ces respirations du texte. Ces dernières peuvent être : soient suspensives soit conclusives.


5 octobre découpage


Césures suspensives conclusives


Rôle du silence suspension 5 octobre


Rôle du silence suspension 5 octobre


Un exemple Lacan parlant de la mort.